GREAT UNDER 35

07 juillet • 28 juillet 2022

LUCIE ANTOINETTE - ANTOINE JANOT - RED







La galerie Akié Arichi est heureuse de vous présenter pour la 5 ème année consécutive une exposition
consacrée au travail de jeunes talents âgés de moins de 35 ans.

Ce 7 juillet ce sera donc l’occasion de découvrir le travail de trois artistes peintre, photographe et plasticien émergents.


LUCIE ANTOINETTE née en 1993, vit et travaille à Paris. Diplômée avec des beaux-arts de Nantes sous la direction de Damien Cadio et des beaux-arts Paris au sein de l'atelier Tim Eitel. La peinture est pour elle le fil conducteur d'une pratique pluridisciplinaire. En explorant le médium pictural, la céramique, la photographie et la vidéo viennent nourrir une pratique centrale sur toile et à la peinture à l’huile. La nuit tombe sur ces scènes aux lumières vives où cohabitent différentes échelles d’identifications, entre l'éveil et la veille, le réel et le souvenir, la croyance et le profane... Les zones d'ombres sont autant d'espaces de projection pour la balade de l'œil et de l’esprit, perceptions troubles d'un souvenir né sous les paupières. Oniriques, le récit de ces scènes aux narrations multiples sont ambiguës, ré-interprétables. Lors d'une subjectivité commune, nous vous proposerons d'être ensemble témoins d'un rêve.


Âgé de 33 ans ANTOINE JANOT vit à Paris où il développe plusieurs pratiques artistiques, s'exprimant à travers la peinture, la photographie, le cinéma et l'écriture. Diplômé en tant que directeur de la photographie, il approfondit ses études au sein du master cinéma de la Sorbonne puis co-réalise un long-métrage documentaire et plusieurs court-métrages sélectionnés dans de nombreux festivals à travers le monde. C'est à travers l'écriture de scénario qu'il découvre la littérature, publiant alors deux romans, un essai ainsi que deux recueils de poésies. Peignant depuis l'enfance, les œuvres d’Antoine Janot présentent une abstraction expressive entrelacée d'éléments narratifs surréalistes, affichant une variété d'atmosphères allant de paysages oniriques empreints du monde de l’enfance à des portraits étranges et obscurs. Il participe à plusieurs expositions collectives en France et à l'étranger, et réalise sa première exposition personnelle à la Galerie de l'Angle à Paris en 2021. Son travail photographique, intimement lié à ses recherches picturales cinématographique et plastique, a été exposé en France et aux États-Unis. Si sa démarche appelle parfois à interpeller sur des sujets documentaires, il utilise également ce médium pour créer une nouvelle réalité, renversant le réel pour l'imaginer ailleurs.

RED est un artiste franco-algérien né en 1999 à Boulogne-Billancourt, vit et travaille à Paris. Diplômé d'un Master en recherche plastique et science de l'art à l'université de la Sorbonne. Bien que les arts et les sciences soient définis comme des antipodes l’une de l’autre, les sciences demeurent un domaine très prisé par ces derniers, Red intervient alors en vulgarisateur de l'art scientifique. Les sciences représentent en arts plastiques une thématique, un support problématique mais également un médium à part entière. Médium qui est multifacettes et se traduit principalement par sa recherche technique à l’obtention de nouvelles matières qui légitiment l’alliance entre les arts plastiques et les sciences. L'apport physico-chimique des œuvres créées s'alimente d'une invitation du spectateur à travers une relecture muséologique. La peinture, la sculpture et l'installation viennent alors nourrir ce besoin d'interaction avec le spectateur le laissant alors maître de sa propre expérience contemplative.