JEUNES ARTISTES ÉMERGENTS 4

1er juillet • 31 juillet 2021

LINE ARESSY, REDA BOULMEDAIS, TARIK CHEBLI et STÉPHANIE FERRAT

VERNISSAGE

JEUDI 1er JUILLET 2021 DE 18H À20H30

La galerie Akié Arichi est heureuse de présenter une trentaine d’œuvres de quatre jeunes artistes émergents pour cette exposition.



LINE ARESSY enseigne les lettres modernes pendant une quinzaine d’années. Parallèlement, elle écrit et publie des recueils de nouvelles et récits aux éditions MLD, puis aux Editions Mazette, tout en se formant à la copie de tableaux anciens à l’Atelier Renaissance (Paris).
Peu à peu, son travail évolue de la plume à une nouvelle écriture faite de lignes et d’entrelacs. Invitée par le peintre Yves Clerc à broder une ambiance poétique autour de ses œuvres au Salon Art de Vivre à la Française à Moscou en 2010, elle suit ensuite une formation à son atelier, et se consacre à la peinture. Outre les livres
d’artiste qu’elle réalise, notamment un recueil de poésie aux Editions Arichi, Line Aressy expose ses tableaux au niveau national, à Paris, à Montpellier, et à Sète.



REDA BOULMEDAIS est un artiste français, né en 1999, étudiant de Michel Verjux et Agnès Foiret-Collet nourrit son master à la Sorbonne de multiples expositions. " je me définis plus comme proche de l’art appliqué que de l’art plastique. Néanmoins, cet aspect de l’art alimente grandement mon besoin de créer. Après plusieurs années a réfléchir au côté de mes maîtres sur ce que représente l'essence de ma pratique, nous nous sommes arrêtés sur le terme «accessible» qui semble parfaitement retranscrire mon travail, il se doit d’être le plus clair et ludique possible pour donner cette porte d’entrée aux spectateurs curieux de faire un pas en avant dans le milieu de l’art. Je ne cherche pas à me trouver un style ou un médium en particulier, l’essence de mon travail réside dans l’exploration perpétuelle des supports auquel je laisse graviter des procédés scientifiques".


TARIK CHEBLI est artiste français, né en 1993, ancien étudiant de Denis Orhant et vient d’obtenir le master d’art plastique à l’Université Rennes 2. De prime abord, la peinture de Tarik Chebli peut apparaître comme le résultat d’un exercice jouissif, celui qui consiste à triturer des substances pour y voir naître des formes involontaires, potentiellement végétales ou animales. Toutefois la formation de ce monde vivant ne consiste pas seulement à convertir des accidents de matière en des figures : certains oiseaux, certains singes, certaines corolles de fleurs ont été dessinés et colorés consciencieusement dans une sorte d’indifférence aux irrégularités du support qui les accueille. Cette manière de faire, délicate et candide, contrebalance la confiance que cette peinture semble accorder aux effets d’une manipulation impulsive des matières. Ce sont les empâtements et les mélanges fluides qui ne sont pas devenus animaux ou végétaux, qui demeurent masses lourdes aux teintes saturées, zones embuées et blafardes, comme pour freiner la peinture dans ses excès de lyrisme.



STÉPHANIE FERRAT est une artiste d'Aix-en-Provence. Elle développe une œuvre attentive aux oscillations du vivant, entre relevés terriens et récolte du ciel, qui interroge dans un geste fort et délicat les sillons du monde. Végétation, animaux, roches, territoires, elle traverse les registres naturels dans un travail pictural fait de pigments, d’empreintes et de traces qui est régulièrement exposée en galerie (Sabine Puget, Unes Galerie, Univer, Pome Turbil…). Elle est également l’auteur de poèmes suspendus entre notation du réel et palpitations sensibles, publiés notamment par les éditions La Lettre volée, Fissile ou L’atelier La Feugraie. Stéphanie Ferrat réunit ses trajectoires artistiques et poétiques depuis une vingtaine d’années avec la création d’une maison d’édition de livres de bibliophilie, les mains, où elle croise interventions picturales, textes et impression typographique. Une centaine de titres a paru à ce jour, nourris de collaborations avec de nombreux auteurs parmi lesquels Ludovic Degroote, Jean-Louis Giovannoni, Erwann Rougé et avec des plasticiens tels que Philippe Guitton, Leonardo Rosa ou Vincent Verdeguer. Elle vit dans le Var.